fbpx
Abonnez-vous à notre newsletter
07 67 02 73 84 contact@happytrek.fr

Happy Trek rassemble expériences et séjours bien-être organisés par des thérapeutes en pleine nature !

HAUT
Première nuit en bivouac dans le Mercantour

Première nuit en bivouac dans le Mercantour – Par Eva, prof de Yoga

Si tu as toujours rêvé de dormir à la belle étoile ou de passer une nuit en bivouac en pleine montagne, alors ce récit de randonnée est pour toi.
Aujourd’hui c’est Eva – Prof de Yoga et Happy Accompagnatrice sur certains séjours bien-être Happy Trek – qui nous emmène avec elle lors de sa première nuit en bivouac dans le Mercantour ! Un très beau récit, riche en émotions, qui donne vraiment envie de partir en montagne cet été ! Sans parler des paysages magnifiques offerts par cette randonnée vers un très joli lac du Mercantour <3

Pour notre première nuit en bivouac : direction le Lac Autier !

Ah … l’appel de la nature ! Je l’ai toujours ressenti, au plus profond de moi et ce dès mon plus jeune âge. Mais quelque chose me freinait … La peur de ne pas réussir à terminer la randonnée, l’appréhension que mon asthme prenne le dessus en chemin et me force à m’arrêter.

Mais après quelques belles expériences en montagne, notamment grâce à l’escalade, nous y voilà. J’ai vraiment envie de vivre cette expérience en pleine nature. Cela devient même un besoin vital ! Alors c’est décidé, j’embarque mon amoureux avec moi pour une première nuit en bivouac ! Une belle aventure que j’avais envie de partager avec lui car une expérience a plus de sens que si elle commune . Et puis je dois bien avouer que cela me rassure aussi. Seule en montagne ? Pas pour tout de suite. Un pas à la fois …

Après quelques recherches sur internet, nous décidons enfin du lieu de notre premier bivouac : au lac Autier ! Ce sera donc dans le Mercantour que nous allons planter notre tente pour la première fois (nous avons la chance d’habiter à moins de 2h de ce superbe Massif !). Coté repas, on va tester nos premiers plats lyophilisés.

Nous décidons de partir en fin de matinée car l’itinéraire choisi pour notre randonnée vers le Lac Autier est assez court (environ 3h30). Le lieu a l’air magnifique et j’ai hâte de le voir de mes propres yeux.

Nous découvrons de belles surprises pendant cette randonnée !

Le réveil sonne : je suis une vraie pile sur pattes ! Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec la nature ! J’ouvre les volets et la déception m’envahit : il pleut et il fait même très froid. Pas terrible pour notre nuit en bivouac tant convoitée ! Mon cœur se serre : ce ne sera pas pour aujourd’hui que j’irai enfin rejoindre ma belle montagne … Mais c’est sans compter sur l’optimisme de mon compagnon d’aventure : « On y va ! Un point c’est tout ! » Il me redonne le sourire et je me hâte de préparer mon sac. Après le déjeuner, nous voilà partis ! Je prends le volant car chéri a la main dans le plâtre. (Oui, nous sommes des guerriers ! Une asthmatique et un blessé en rando !). La route est longue et sinueuse, mais ma Smart suit la cadence et nous chantons à tue-tête nos morceaux préférés. Comme des enfants heureux de partir en voyage.

Nous y sommes. Nous arrivons sur le grand parking au point de départ de la randonnée. Il fait froid (très froid). J’ai peur et je pense que je ne vais pas y arriver… Alors je ferme les yeux et respire profondément. Je cherche à me recentrer et à me reconnecter au moment présent. Je sens la douce brise de la montagne qui me chatouille les narines et un sourire se dessine sur mes lèvres. « Bonjour ma montagne, je suis là », j’écoute ce silence si apaisant… Et je me sens finalement à ma place. Mes paupières s’ouvrent. Le soleil traverse quelques nuages et illumine la vallée. C’est magique !

Le sentier démarre relativement à plat (pour mon plus grand bonheur). Nous traversons quelques spots d’escalade en bloc. Les grimpeurs réalisent des prouesses techniques incroyables ! Le cadre est merveilleux. Il y a même un petit court d’eau entre le sentier et les montagnes, sa douce mélodie nous accompagnera tout du long. Au bout de quelques minutes, nous nous retrouvons devant la cabane de Belle et Sébastien. Je suis touchée de me retrouver ici. Ce film a bercé mon enfance… C’est avec beaucoup d’émotions que nous nous arrêtons quelques minutes ici pour nous imprégner de l’énergie de ce lieu.

« Hé regarde ! » Je ne comprends pas tout de suite… Chéri sort son appareil photo, qu’est ce qu’il a vu ? Un magnifique chamois ! A peine 30 minutes de marche et ils sont déjà là ! A brouter de l’herbe tout près de nous. Je suis tellement contente de les croiser sur ma route… Le circuit ne sera certainement pas bouclé en 3h30 : on s’arrête toutes les cinq minutes pour admirer le paysage et les chamois ! Mais quel plaisir !
D’autant plus que ça commence à grimper assez raide maintenant.

Et l'arrivée au Lac Autier est majestueuse !

Je sors mes bâtons de randonnée pour me stabiliser et me rassurer. Nous marchons environ 2h sans un seul moment de plat pour récupérer un peu… Le chemin a été recouvert à cause d’un éboulement, on se fraie un chemin à travers les
rochers et les cailloux. Mes chaussures glissent. Il fait très chaud ! Moi qui avait peur d’avoir froid… A chaque sommet de petite colline, je me dis que le Lac est juste derrière. Mais non… Une petite colline, encore une, puis une autre. Ok, Eva rappelle toi : un pas à la fois.

Mais finalement je suis bien là ! Les chamois nous suivent, on en voit partout ! Nous croisons des petites cascades, des petits ponts pour traverser le ruisseau. Je n’ai pas envie que cette randonnée se termine… Check du rythme cardiaque : good, pas d’asthme en vue. C’est l’air guérisseur de la montagne !

3h45 environ de marche au total, dans un environnement ressourçant. La dernière colline est là. Nous voici en haut. Et nous pouvons enfin admirer ce magnifique Lac Autier ! Il est entouré de montagnes. L’eau est claire, transparente. On peut y admirer la vie en son cœur. Je me pose sur un rocher qui le surplombe et ferme les yeux. Je fais un enregistrement mental de la sérénité qui m’habite et de mes sensations du moment. Le silence, la paix, la force et la douceur de cette nature. La vie, la végétation, les animaux. Je suis à ma place, ici et maintenant.

Maintenant on monte la tente pour notre première nuit en bivouac

Nous avons trouvé l’emplacement idéal pour notre nuit en bivouac. Et chéri m’apprend à monter la tente de randonnée (c’est ma première fois !). La nuit tombe très vite et le froid revient assez rapidement. On a faim, très faim ! Novices mais bien préparés, nous voilà armés de nos frontales, le réchaud est allumé et les lyophilisés prêts à être dégustés. Pâtes végétariennes pour moi et deux rations de riz cantonais pour chéri. Ce n’est pas très bon… Mais là haut tout a meilleur goût… On se régale !

La nuit est bien noire. Les étoiles sont parfaitement visibles. Je m’allonge dans l’herbe humide et admire ce ciel lumineux. Il est comme pailleté… tellement immense et profond ! Je me sens toute petite ! Je ressens la puissance de la nature autour de nous. La montagne respire. La montagne vit. Elle traverse les tempêtes de neige, la chute des feuilles, la chaleur des été mais elle demeure. Là.

Et maintenant la montagne dort. Et nous aussi d’ailleurs ! La nuit est difficile, j’ai tellement froid ! «Note à moi-même : prévoir des vêtements chaud pour les nuits en montagne ! » Heureusement, chéri me sent grelotter
et zippe son sac de couchage au mien. Ah… C’est mieux !

Et au réveil, le lendemain matin ...

Les oiseaux chantent. Il fait chaud sous la tente, le soleil s’est levé, la montagne s’est réveillée. Chéri qui était sorti préparé le café vient me chuchoter : « Viens voir ! ». Je sors la tête de la tente et là….
Bonheur. Pur bonheur. A juste un mètre : une famille de chamois qui s’est invitée pour le café avec nous ! J’en ai les larmes aux yeux. Le petit bébé suit sa maman partout, le papa (sûrement?) fait des aller-retour pour sécuriser le périmètre. Ils nous regardent. On reste plantés là une bonne heure. Sans parler. Juste à les regarder.

Il est temps de repartir dans le monde réel. Je jette un dernier regard à ce bel endroit. Ce n’est certainement pas le plus beau sur terre, mais moi, je le garde dans mon cœur. Mon Lac Autier.

Info !

Pour bivouaquer en France

Infos pour celles et ceux qui aimeraient tenter une nuit en bivouac en France. Attention à respecter la réglementation. Elle diffère selon les régions / départements, les massifs de montagnes et même certaines zones. Par exemple : le bivouac est interdit dans les gorges du Verdon, notamment à cause de la montée des eaux possibles très rapidement en cas d’orage.

Globalement il est possible de bivouaquer en France en respectant certaines règles :

  • On monte la tente juste avant le coucher du soleil
  • On démonte la tente peu de temps après le levé du soleil (avant 9h du matin, ce qui est largement suffisant !)
  • On ne laisse aucune trace de notre passage en montagne ou en nature
  • On ne fait pas de feu, surtout dans les parcs régionaux et nationaux et encore moins par temps sec… Si on fait un feu : on replace tout à sa place (pierres etc …)
Itinéraire

Randonnée vers le Lac Autier dans le Mercantour

Si tu as envie de découvrir un très joli lac dans le Mercantour  : Eva te conseille son Lac Autier ! Bien sûr il y a plusieurs itinéraires possibles, avec différents lieux de départ. A toi de choisir selon ton niveau de randonnée.

  • La randonnée choisie par Eva est plutôt facile car peu de dénivelé (moins de 600D+) sur une distance d’à peine 7km. Compter environ 4 heures aller-retour au départ du parking du Pont du Countet à Belvédère. Tu peux suivre cet itinéraire pour une randonnée facile vers le Lac Autier via l’application Visorando juste ici.
  • Tu peux augmenter la difficulté (toujours au départ du Pont du Countet) mais en réalisant une boucle dans la Gordolasque. Tu verras évidemment le fameux Lac Autier mais aussi 4 autres lacs dont le Lac Niré. Cette randonnée est un peu plus corsée avec un beau dénivelé de 920D+ et une distance de presque 12km. Compter 5 à 6 heures. L’itinéraire est ici.

Quelques recommandations pour préparer une randonnée

Nous attirons ton attention sur les pré-requis avant de partir en randonnée ! Une randonnée est un moment très agréable où nous partageons une vrai complicité avec la nature. Mais il est essentiel de garder à l’esprit que randonner en montagne peut être dangereux. Risque de glissade, de chutes de pierres, d’éboulement, de changements de météo, d’orage, de montée des eaux … Voila pourquoi il est absolument indispensable de préparer en avance ta randonnée :

  • Préparer l’itinéraire : écrire, imprimer ou télécharger l’itinéraire. Ne pas partir sur un sentier inconnu en suivant un panneau (et encore moins sans suivre de panneau)
  • Vérifier la météo la veille et le matin avant de partir ! Surtout les risques d’orages car en montagne, ils arrivent très vite et ne pardonnent pas… Partir tot le matin peut etre une bonne idée (surtout en juillet / aout, voir au mois de mai dans le Mercantour car c’est un mois assez orageux)
  • Prévoir assez d’eau (1.5 voir 2L par personne !)
  • Mettre de bonnes chaussures (pas de simples baskets de running car elles n’accrochent pas suffisamment sur les pierres qui peuvent parfois être glissantes en montagne)
  • Penser aux bâtons qui sont une aide précieuse pour éviter les douleurs aux articulations et au dos en randonnée
  • Mais aussi une cape ou un vêtement de pluie (ça peut arriver très vite) et versus beau temps : de la crème solaire (les coups de soleil en montagne sont violents à cause de l’altitude !). Une casquette, des lunettes de soleil, une lampe frontale au cas où, des pansements, du désinfectant et pourquoi pas une couverture de survie.

Voila pour nous la BASE de l’équipement avant de partir en randonnée mais on te prépare un article plus détaillé !

Ce récit t'a plu ? Partages-le à tes amis !

Et rejoins l'une de nos randonnées dans le Mercantour !

Retrouves-nous sur Instagram et sur Facebook : nous te partageons nos plus belles photos de randonnées, nos actualités et on te présente aussi nos partenaires !

Happy Trek est la plateforme de partage des séjours bien-être en pleine nature & organisés par des thérapeutes indépendants et passionnés .

Du 15 au 18 juillet
Envie de changer d'air ? De respirer l'air pur des montagnes, loin du quotidien ? Rejoins Amélie pour un séjour Randonnée Bien-être dans le Mercantour. A moins de 100km de Nice et Cannes !
590€
You don't have permission to register